Logo de Turquie Européenne
Accueil > Articles > Articles 2012 > 03 - Troisième trimestre 2012 > Turquie : victoire de la société civile sur les OGM

Turquie : victoire de la société civile sur les OGM

jeudi 23 août 2012, par Çiçek Tahaoğlu, Trad. Aurélien Roulland

Une campagne lancée par Greenpeace Méditerranée s’est terminée par un succès, alors que la Fédération des Associations de l’Industrie Alimentaire et des Boissons de Turquie a annoncé qu’elle avait retiré une demande d’autorisation pour pour importer 29 différentes sortes d’organismes génétiquement modifiés (OGM).

La Fédération des Associations de l’Industrie de l’Alimentation et des Boissons de Turquie (TGDF) a annoncé qu’elle avait retiré une demande d’autorisation pour importer 29 sortes d’organismes génétiquement modifiés (OGM) pour la production alimentaire pour tenir compte de l’opinion publique et de la réaction défavorable émanant des organisations non gouvernementales (ONG).

JPEG - 77.1 ko
Campagne de Greenpeace Méditerranée contre les OGM
Photo : Bianet

La campagne « Yemezler » [ndt : double sens : « Vous ne nous aurez pas ! » et « Vous ne nous en ferez pas manger »] lancée par Greenpeace Méditerranée a joué une rôle important dans la décision du TGDF, avec quelques 326 000 personnes qui ont participé à l’initiative.

Le retrait de la demande d’autorisation représente une très importante étape dans la lutte contre les OGM, alors que 2 000 membres sont affiliés à l’organisation, a déclaré Tarık Nejat Dinç, qui est en charge de la campagne agricole de Greenpeace Méditerranée.

La lutte n’est pas finie, cependant, et une demande de la compagnie Ünak Gıda concernant 3 sortes de soja est toujours en instance, a-t-il dit. 
« S’ils retirent aussi cette candidature, la question des OGM pour la production alimentaire ne sera plus d’actualité ».

« Notre but principal est une interdiction totale des OGM pour l’alimentation et la production de nourriture animale, ou en d’autres termes, une législation qui ne permettrait plus aucune demande d’autorisation » a-t-il dit, ajoutant que Greenpeace continuera à mener sa lutte jusqu’à ce que toutes les demandes soient retirées. 

« Le retrait de ces demandes démontre que quand l’opinion publique se mobilise, elle peut changer quelque chose » a aussi dit Dinç.
Greenpeace Méditerranée a aussi publié une déclaration écrite à propos du dernière campagne intitulée « Türkiye Bayrama Afiyetle Giriyor » (La Turquie Entre dans les Fêtes de Ramadan de Bon Appétit).

« La balle est maintenant dans le camp du Ministre de l’Alimentation, de l’Agriculture et de l’élevage, Mehdi Eker, qui a annoncé son opposition aux OGM, pour que la Turquie renonce à ce type d’alimentation » dit la déclaration.

Le Contexte

La demande de TGDF pour importer 29 sortes d’OGM avait été déposée dans l’espoir d’être acceptée le 22 août.

« La TGDF appelle le Conseil de Biosécurité à faire ce qui est en son pouvoir pour immédiatement mettre fin à la confusion et l’anxiété du public à propos des OGM, ils demande que les autorités fassent le nécessaire pour résoudre les problèmes posés par une inévitable contamination et retire la demande d’autorisation qui provoque le litige » a dit le TGDF mercredi. 

« Aucune décision ne sera prise pour importer quoi que ce soit. Mon opinion personnelle est d’être contre ! » avait déclaré précédemment le Ministre Eker.

Télécharger au format PDFTélécharger le texte de l'article au format PDF

Sources

Food Association Withdraws Application to Import GM Foods
Istanbul - BIA News Center - Mercredi 15 Août 2012
Traduit de l’anglais par Aurélien Roulland

Nouveautés sur le Web

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0