Logo de Turquie Européenne
Accueil > Articles > Articles 2008 > 04 - Quatrième trimestre 2008 > Les footballeuses d’Hakkari dans les médias turcs.

Les footballeuses d’Hakkari dans les médias turcs.

jeudi 9 octobre 2008, par Anne Guezengar

La petite Zidane kurde d'HakkariAprès Turquie Européenne cet été, et pas tout à fait par hasard, le quotidien turcHurriyet puis le Turkish Daily News viennent à leur tour de s’intéresser à cette équipe de jeunes footballeuses kurdes d’Hakkari, près de la frontière irakienne.

Ce coup de projecteur de grands médias turcs donnera peut-être un coup de pouce au club qui a besoin de soutien. A la suite de l’article publié sur le site de Turquie Européenne, il avait reçu une aide en équipement sportif.

L’aventure d’une passion partagée

L’histoire encore toute neuve de cette équipe est avant tout une histoire de passion pour le football, un sport certes moins évocateur d’éternelle féminité que la danse ou le patinage artistique. La passion qui anime ces filles a d’abord été comprise et soutenue par leurs parents. Et le fait d’être kurde et chômeur à Hakkari ou ingénieur à Ankara ne joue évidemment aucun rôle dans l’affection que des pères peuvent porter à leur fille. Cela ne préjuge en rien non plus de leur ouverture d’esprit ! Même si tout cela n’aurait sans doute pas été possible si un entraîneur connu et respecté dans la région ne l’avait crue possible.

Turquie Européenne suivra cette aventure collective en partageant les espoirs de ces jeunes joueuses. Comme toutes les sportives qui aiment le jeu, leur rêve est d’abord de se confronter à d’autres et de pouvoir s’affronter à des équipes d’Izmir, d’Istanbul, de Malatya, d’Ordu ou d’Ankara… et bien sûr de gagner le match. C’est pour cela qu’elles s’entrainent et que leurs supporters les encouragent.

D’autres joueuses intégreront peut-être à leur tour la sélection nationale de football féminin, à la suite d’Emine d’Hakkari ou de Berivan de Malatya, et auront elles aussi la chance de bénéficier d’un entraînement de haut niveau et de participer à des rencontres internationales.

Des billets aller retour pour des matchs à venir...

Il faut espérer que des équipes féminines venues des quatre coins du pays puissent faire aussi, un jour, le déplacement jusqu’à Hakkari pour y disputer des matchs dans le cadre magnifique du stade de la ville. Les joueuses de l’équipe invitée découvriront, peut-être avec surprise tant l’évocation de cette ville est connotée, qu’à Hakkari le mot accueil n’est pas un vain mot. Et qu’elle ne ressemble pas à l’image qu’on a trop souvent d’elle en Turquie.

En effet, si c’est à Hakkari avant bien d’autres villes de Turquie que s’est créée une équipe féminine de football, c’est que la modernité ne s’arrête pas aux portes des grandes métropoles, comme on se l’imagine trop souvent. On la rencontre aussi sur les confins extrêmes du pays.

Ce sont donc de nombreux billets aller – retour pour ces matchs à venir que nous souhaitons à ces joueuses et à leurs futures adversaires de jeu.

A travers la Turquie et, qui sait, pour ailleurs en Europe aussi.

A.G

TDN

Télécharger au format PDFTélécharger le texte de l'article au format PDF

Sources

Article de TDN (en anglais), le 27 Septembre 2008

Reportage d’Hurriyet (en turc), le 15 Septembre 2008

Article de Turquie Européenne
(en français), le 18 Août 2008

Nouveautés sur le Web

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0