Logo de Turquie Européenne

Interview avec Baskin Oran

lundi 4 août 2008, par Khatchig Mouradian

Le 30 mai, le militant de longue date pour les Droits de l’Homme en Turquie, le professeur Baskin Oran recevait un e-mail de la Brigade de Vengeance Turque, un groupe responsable de l’assassinat en 1998 d’un important militant des Droits de l’Homme. L’e-mail comportait une menace de mort et des jurons à l’égard de B. Oran et des Arméniens. Le texte était semblable à celui que le journaliste arméno-turc Hrant Dink avait reçu avant d’être assassiné l’an dernier le 19 janvier à Istanbul.

Craignant que cette interview, conduite en mai, puisse causer plus de problèmes à Baskin Oran en Turquie, j’ai décidé de retarder sa publication et de la reporter sine die. Je l’ai quand même envoyée à Baskin Oran, avec une note lui expliquant ma réticence à la publier. Ce sont mes paroles, dit-il, et elles ne vont pas changer à cause des menaces.

Baskin Oran est un collaborateur régulier du journal de Dink, Agos, et de Radikal en Turquie. Contrairement à Dink, il n’emploie pas le terme « génocide » en parlant des massacres des Arméniens pendant la 1re Guerre Mondiale. Pourtant B. Oran est loin d’être un « négateur du génocide », et il est un critique franc du déni de l’Etat turc de la souffrance des Arméniens. Il pense aussi que les résolutions sur le génocide arménien dans des pays comme les USA rendent la tâche des démocrates turcs plus difficile, quand il s’agit d’instruire le public turc au sujet de 1915.

Khtachig Mouradian

Interview de Baskin Oran réalisée par M. Mouradian

PDF - 1.7 Mo

- Première partie de la version française établie par Georges Festa pour le site Yevrobatsi

- Seconde partie de la version française établie par George Festa pour le site Yevrobatsi

Télécharger au format PDFTélécharger le texte de l'article au format PDF

Nouveautés sur le Web

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0