Logo de Turquie Européenne
Accueil > Revue de presse > Archives 2005 > 08 - Articles d’août 2005 > Schroeder réitère son soutien à l’entrée de la Turquie dans l’UE

Schroeder réitère son soutien à l’entrée de la Turquie dans l’UE

lundi 29 août 2005

XINHUANET 28/08/2005 16:44:23

BERLIN, 27 août — Le chancelier allemand Gerhard Schroeder a déclaré que son pays soutient une intégration entière de la Turquie à l’Union européenne (UE) et l’ouverture des négociations en la matière à la date prévue, soit le 3 octobre prochain, a rapporté la presse allemande.

« La Turquie a tenu toutes ses promesses, maintenant il est temps que nous honorions lee notres », a indiqué M. Schroeder lors d’un dernier entretien avec des hommes d’affaires turcs à Berlin, selon l’agence de presse allemande DPA.

Il a souligné que sa position n’avait pas changé, c’est-à-dire soutenir la demande de la Turquie de devenir un membre à part entière de l’UE, mais pas « un partenaire privilégié » comme l’a proposé le leader de l’opposition allemande, Angela Merkel.

Mme Merkel avait déclaré que l’entrée de la Turquie dans l’UE provoquerait une tension politique, économique et sociale dans l’union et mettrait en danger le processus d’intégration européenne.

Elle avait écrit une lettre aux Premier ministres francais, britannique, autrichien, itlaien, néerlandais, luxembourgeois, à l’actuel président du Conseil de l’UE et au président de la Commission européenne Jose Manuel Barroso, les appelant à empêcher la Turquie de devenir un membre à part entière de l’UE.

La France avait évoqué début août un report de l’ouverture des négociations entre l’UE et la Turquie si celle-ci ne reconnaît pas la République de Chypre, membre de l’UE, avant le 3 octobre.

Télécharger au format PDFTélécharger le texte de l'article au format PDF

Nouveautés sur le Web

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0