Logo de Turquie Européenne
Accueil > Revue de presse > Archives 2005 > 04 - Articles d’avril 2005 > PSA renforce en Turquie sa production d’utilitaires

PSA renforce en Turquie sa production d’utilitaires

dimanche 3 avril 2005, par Charles Gautier

Le Figaro - 01/04/2005

Istanbul - Nouvel accord entre partenaires historiques... PSA Peugeot-Citroën et Fiat ont décidé de resserrer un peu plus leurs liens industriels tissés depuis 1978. Avec leur partenaire local Tofas, les deux constructeurs produiront un petit véhicule utilitaire d’entrée de gamme en Turquie à partir du quatrième trimestre 2007, sur le site de Tofas à Bursa. L’enveloppe globale, en comptant les frais de développement et d’industrialisation, atteint 350 millions d’euros. Commercialisé à partir de 2008, le « minicargo » - c’est son nom de code - sera produit à un million d’unités pendant un peu plus de huit ans. La capacité de production annuelle de Tofas à Bursa pour ces véhicules est de 135 000 unités.

Avec une certaine solennité, Jean-Martin Folz, le président du groupe PSA Peugeot-Citroën, Sergio Marchionne, administrateur délégué du groupe Fiat (et de Fiat Auto), Mustafa V. Koç, président de Koç Holding et Diego Avesani patron de Tofas ont paraphé hier à Istanbul l’accord de production de ce nouveau modèle réalisé sur une nouvelle plate-forme Fiat.

La Tofas (coentreprise entre Fiat et le groupe Koç) aura la charge de la coordination, du développement et de l’industrialisation. Elle assemble déjà plusieurs modèles du groupe Fiat (dont le Doblo, et la Palio) au rythme de 140 000 unités par an.

Un tiers de la production sera attribué à Fiat et à Tofas, les deux autres tiers seront dévolus aux marques de PSA Peugeot et Citroën. Le groupe français est d’ailleurs le premier constructeur européen de véhicules utilitaires légers de moins de 3,5 tonnes (devant Renault et Fiat) avec une part de marché de 18,97%.

Concrètement, Tofas assurera le financement du projet industriel. Les voitures seront ensuite refacturées aux deux groupes en fonction de leurs besoins lorsqu’elles seront produites. Ainsi PSA et Fiat n’auront pas à financer directement le projet. Les frais de recherche et développement sont en revanche partagés à 50-50 entre Fiat et PSA.

La réalisation de ce « minicargo » marque une nouvelle étape dans les relations entre Fiat et PSA. Les deux entreprises qui coopèrent depuis 1978 ont produit ensemble 4,5 millions de véhicules dont 80% d’utilitaires. Elles disposent de deux unités de production communes. A Val di Sandro en Italie, SevelSud assemble des fourgons (C 35, C 25, J 5) alors que SevelNord à Valenciennes est spécialisé dans la production des monospaces (Peugeot 807, Citroën C8, Lancia Phedra et Fiat Ulysse) et leurs dérivés.

Pour Jean-Martin Folz, cet accord n’anticipe en rien de nouvelles relations plus étroites avec Fiat qui a récemment dénoué ses liens financiers et techniques avec General Motors. « Il n’y a pas de rapprochement supplémentaire avec Fiat, explique le patron de PSA, notre politique d’accords est connue. On ne les fait pas pour le plaisir de coopérer mais pour répondre à un vrai besoin. »

Télécharger au format PDFTélécharger le texte de l'article au format PDF

Nouveautés sur le Web

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0