Logo de Turquie Européenne
Accueil > Articles > Articles 2008 > 01 - Premier trimestre 2008 > Identités et conflits identitaires en Turquie

Identités et conflits identitaires en Turquie

mardi 26 février 2008, par Baskın Oran

Le Professeur Baskin OranTurquie Européenne a organisé le 27 janvier 2008, dans les locaux de l’Office de Tourisme de Turquie, une conférence - débat avec Baskin Oran sur le sujet très délicat des identités et des minorités en Turquie. Une centaine de personnes représentant toute la palette des originaires de Turquie, Turcs, Kurdes, Arméniens et autres chrétiens de Turquie a suivi l’exposé et a participé ensuite au débat qui fut aussi très enrichissant pour les Français d’autres origines qui étaient présents.

Que les autorités turques reçoivent dans des locaux liés à une ambassade, une personnalité aussi controversée en Turquie est un évènement, à notre connaissance, sans précédent, qui plus est sur un sujet aussi délicat en cette période de crispation nationaliste.

Nous voulons y voir, comme l’a dit Baskin Oran en conclusion du débat « que la Turquie change » et qu’un nouveau processus de modernisation y est en marche.

Le texte de la conférence est suivi du document PowerPoint qui a été projeté lors de l’exposé. Vous pouvez le télécharger, le décompresser et le visualiser en lisant la texte que nous conseillons d’imprimer au moyen du bouton ci-dessus.

Identités et conflits identitaires en Turquie

L’identité est la chose la plus importante au monde, que ce soit pour l’individu ou pour le groupe. Surtout dans un monde ou les identités sont terriblement menacées par la globalisation.

Reconnaître l’identité de quelqu’un ou refuser de la reconnaître, ça fait toute la différence du monde. Imaginez que vous saluez quelqu’un ou que vous lui tourniez le dos. C’est ce qui fait la différence entre l’ami et l’ennemi.

Pour raisons pratiques je ne m’occuperai que des identités ethniques et religieuses dans le cas turc. Je vous communiquerai les concepts essentiels pour réfléchir et poser des questions si vous en avez.

Un public très attentif

* *

L’identité objective : celle que vous héritez de vos parents, de votre groupe. Pas très respectable, car elle est involontaire. (Elle peut être changée dans certaines conditions ; alors vous entrez dans le domaine d’une identité subjective)

L’identité subjective : celle que vous choisissez vous-même a l’age de raison. Respectable, car elle est volontaire.

Infra identité : celle de votre groupe. Correspond à l’identité objective.

Supra identité : celle qui vous est donnée/imposée par l’Etat en vue d’achever une intégration, une cohésion.

Relations entre infra et supra identités :

[Diapositive 2]

La Turquie d’aujourd’hui est un pays très étonnant qui semble devenu fou.

En Octobre 2004 suite au Rapport officiel sur les Minorités, commissionné par le règlement du Conseil Consultatif des Droits de l’Homme,nous avons été jugés avec une réquisition de 5 ans de prison pour « incitation a la haine et l’inimitié d’une section de la population de façon a créer un danger immédiat et explicite pour la sécurité publique ».

Nous avions simplement dit : « La supra identité en tant que ‘Turc’ est séparatiste. Elle doit être remplacée par Türkiyeli ». [de Turquie – ndlr]

  • ensuite on assiste au déchaînement d’une série d’évènements, dont certains très violents :
    • 1 million de personnes, surtout des femmes modernes, participent aux manifestations « de la République »
    • Tentatives de lynchage contre Kurdes et socialistes distribuant des manifestes dans la rue.
    • Assassinats de chrétiens, dont Hrant Dink.
  • L’attitude de l’appareil judiciaire :
    • Le procès de Malatya : 32 dossiers, dont 8 sur l’assassinat des missionnaires en Turquie et 24 sur leurs activités !
    • 27 Avril 2007 : La Cour de Cassation déclare qu’il n’est pas un délit de chanter en Kurde ; le 19 Juillet 2007 : condamnation pour avoir joué des cassettes en Kurde.
    • 23 Novembre 2007 : Dix mois de prison pour avoir employé le mot « Kurdistan »
    • 20 Novembre 2007 : Trois procès ouverts contre Mahmut Alinak, ancien parlementaire, pour avoir employé les lettres q, x, et w.
    • 22 Janvier 2008 : La Cour de Cassation a décidé que tous les citoyens turcs ont la capacité de porter plainte pour demander une indémnisation à Orhan Pamuk qui avait dit « 30.000 Kurdes et 1 million d’Arméniens ont perdu la vie » . Ainsi, 71 millions citoyens turcs ont maintenant le droit de demander dommages et intérêts à O. Pamuk !

Le même droit serait-il accordé aux citoyens turcs de souche kurde (12 millions) ou arménienne (65.000) contre Mme Meral Akşener qui avait touche deux oiseaux avec une seule pierre en disant qu’ Öcalan était « de la semence d’arménien » ?

Nous sommes donc au beau milieu d’une vague de nationalisme turc qui se confronte à toutes les autres identités.

La source de ce conflit se trouve dans les relations entre les Supra et Infra identités de la République turque :

[Diapositives 3 et 4]

L’Article 66 de la Constitution turque est rédigé comme suit : « Toute personne liée à l’Etat turc par le lien de citoyenneté est turque ». Mais qu’entend-on par « turc » ?

Un Turc, ce n’est pas seulement une identité ethnique, c’est aussi une identité religieuse, car un Turc c’est forcément un Musulman. (Quand vous dites « Turc », les non Musulmans et les « dönme » – [convertis (ndlr)] sont exclus)

Comment est-ce que cela peut se passer dans une République très laïque ? Pour expliquer cela et pour arriver a une conclusion il faut comprendre certaines notions :

  • Le Système de Millet
  • Le processus de transition entre Supra et Infra identités en Turquie

Le Système est si influent qu’il fait dire aux Kurdes et aux Alevis : « Nous ne sommes pas des minorités. Nous sommes des éléments essentiels et constituants ». Ils tombent ainsi dans le piège tendu par les Turcs.

Ce système est renforcé chaque jour par l’Education Nationale et aussi par la Paranoïa de Sèvres.
- Celal le Barbu (1886-1962) était un grand philosophe. Il n’a rien publie mais ses dictons sont devenus légendaires. Il a dit : “Tant d’ignorance n’est possible qu’avec l’éducation” -

[Diapositives 5 et 6]

Finissons donc avec la Paranoïa de Sèvres qui accentue à l’extrême la question identitaire en Turquie

Je viens de vous dire que la Turquie n’est pas seulement un pays qui rend fou, mais elle est aussi elle-même devenue folle.

[Diapositives 7,8 et 9]

Je vous en ai montré certaines images d’affolement. Comment peut-on l’expliquer ?

[Diapositives 10 et 11]

PDF - 26 ko
Identités et conflits identitaires en Turquie
Texte de la conférence
Zip - 264 ko
Identités et conflits identitaires en Turquie
Diaporama PowerPoint à télécharger et à décompresser.

Télécharger au format PDFTélécharger le texte de l'article au format PDF

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0